Séminaire des référents « Prévention de la radicalisation et citoyenneté »

14 février 2020

La ministre des Sports, Roxana Maracineanu, est intervenue, jeudi 13 février, lors de la deuxième édition du séminaire des référents « Prévention de la radicalisation et citoyenneté ».

Le ministère des Sports s’est mobilisé pour lutter contre toutes les formes de dérives communautaires et la radicalisation en formant un réseau de 200 référents placés au sein des fédérations sportives, des établissements et des services déconcentrés. Ces « sentinelles de la citoyenneté » forment un maillage territorial précieux pour veiller au respect du pacte républicain dont le sport est un acteur primordial.
Un séminaire de ces référents « Prévention de la radicalisation et citoyenneté » s’est déroulé les 13 et 14 février derniers à Paris afin d’échanger, de partager les expériences et les actions menées pour avancer ensemble dans la lutte contre le repli républicain et toutes formes d’extrémisme. L’un des objectifs est notamment consolider ce premier cercle actuel des référents « citoyenneté » et l’étendre à l’ensemble des fédérations en 2020. La généralisation du contrôle de l’honorabilité des éducateurs bénévoles, expérimenté depuis octobre avec la DRDJSCS Centre-Val-de-Loire, Loiret et la Ligue de football Centre Val de Loire, était également à l’ordre du jour.
« Je tenais à vous remercier publiquement, toutes et tous, pour tout le travail que vous avez engagé pour y répondre, pour l’ensemble des actions que vous avez menées, chacun dans vos réseaux, avec vos spécificités, a déclaré la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, lors de son discours d’ouverture le jeudi 13 février. Vous avez agi sur deux axes incontournables, qui se complètent et se renforcent : la sensibilisation, la formation des acteurs, d’une part, et le contrôle des structures, d’autre part. Cette impulsion a permis de mobiliser et de mettre en lien les acteurs de terrain. Elle est à poursuivre afin que votre réseau continue sa montée en compétence, qu’il soit plus efficace et plus précis dans la lecture des situations, mais surtout afin qu’il reste vigilant tout au long de l’année. »
« l’enjeu commun à toutes les dérives, que ce soit la radicalisation mais également le dopage ou encore les violences sexuelles, réside dans la détection des situations déviantes, a poursuivi la ministre. Et dès qu’un doute apparaît, de libérer la parole et partager les situations vécues et rencontrées en se tournant vers les personnes bien identifiées et compétentes pour mettre en place un véritable accompagnement et suivi. » La ministre a d’ailleurs annoncé le lancement en 2020 de deux missions nationales d’appui pour renforcer le pilotage de ces missions, leur déploiement territorial, impulser et étendre les initiatives prises : l’une sur « les violences sexuelles » et l’autre concernant « l’éthique et la responsabilité ». « l’action que j’entends poursuivre en 2020 vise à mieux accompagner les structures et les acteurs du sport en les éveillant aux comportements déviants auxquels ils doivent être vigilants, a précisé la ministre. Mieux les former pour qu’ils puissent y faire face, mieux réagir, et suivre des procédures claires et efficaces pour les traiter si ces comportements sont confirmés. »

La ministre s’est adressée aux référents en conclusion de son intervention : « Je défendrai toujours l’idée qu’un sport sain et éducatif ne peut être qu’un sport républicain, qui s’inscrira comme le meilleur rempart que nous pouvons proposer pour prévenir efficacement l’idéologie extrémiste. Merci pour votre engagement pour le sport et pour ce que nous voulons tous qu’il continue à être. Ce lieu où la citoyenneté se vit, où nos valeurs républicaines se voient et sont portées auprès d’enfants nés dans notre pays, mais aussi auprès d’enfants venus d’ailleurs et que nous choisissons d’accueillir. Le sport, ce lieu par lequel nos valeurs républicaines sont aussi portées au-delà de nos frontières. Merci pour votre engagement qui au-delà de vos actions professionnelles ou bénévoles se lit dans votre geste éducatif auprès des adultes et des enfants, dans votre posture au quotidien, solide et convaincue que ce que vous portez est juste et utile. »

Crédit photo : H.Hamon MS

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact