5ème réunion plénière de la plateforme nationale de lutte contre la manipulation des compétitions sportives

Dans une configuration inédite par visioconférence, la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, a présidé ce matin, jeudi 23 avril 2020, la 5ème réunion plénière de la plateforme nationale de lutte contre la manipulation des compétitions sportives.

Il s’agissait pour les membres de la Plateforme de tirer le bilan des actions conduites en 2019-20 et de se projeter sur les perspectives pour 2020-21.

Charles Coppolani, président de l’ARJEL, a rappelé les actions menées en matière de prévention à travers, d’une part, la formation des acteurs (athlètes de l’INSEP et des CREPS, sportifs professionnels) et, d’autre part, le développement d’une plateforme digitale permettant de signaler des tentatives de manipulation, outil qui sera déployé à la rentrée prochaine.

Les représentants de la FDJ, du Service central des courses et jeux (Police nationale) et du Parquet national financier ont ensuite détaillé l’activité de surveillance, notamment sur les compétitions ouvertes aux paris sportifs en France, et les enjeux d’une coopération internationale.

Enfin, la réunion fut l’occasion de présenter deux projets de recherche initiés à l’échelle européenne : le projet MotivAction visant à mieux impliquer les athlètes pour préserver leur sport et le projet EPOSM (« Evidence-based prevention of sporting related match-fixing ») analysant les mécanismes de manipulations de matchs sans lien avec des paris.

La ministre des Sports a conclu la réunion en retenant l’alerte donnée par le représentant de la FNASS (syndicat de sportifs) quant à la fragilité économique des athlètes et du mouvement sportif au sortir de la crise qui pourrait en faire une cible privilégiée pour les réseaux criminels : « La Plateforme nationale illustre l’efficacité d’une gouvernance partagée entre acteurs publics et privés, au service de la préservation de l’intégrité de nos compétitions et de nos athlètes. Dans un contexte d’affaiblissement économique généralisé et alors que de nombreuses compétitions internationales seront organisées en 2020-21, il nous appartient de veiller collectivement, y compris au niveau international, à construire le cordon sanitaire nécessaire pour préserver nos activités sportives. »

Retrouvez le rapport d’activité 2019-20 ici

Dernière mise à jour le 24 avril 2020

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact