Sortir en montagne

montagne été

Dans cette rubrique

Avant une sortie

Avant votre sortie en montagne, respectez toujours les conseils suivants afin de pratiquer votre activité en sécurité.

  • Choisissez une activité et un parcours adaptés à votre expérience et au niveau du plus faible du groupe.
  • Prenez conseil auprès des professionnels (moniteurs, guides de haute montagne, accompagnateurs en moyenne montagne, loueurs…), des offices de tourisme et des fédérations des sports de nature qui proposent des activités encadrées au sein de leurs clubs.
  • Apprenez à reconnaitre le balisage que vous rencontrez sur les sites de pratiques.
  • Vérifiez que vous êtes assuré(e) en responsabilité civile et individuelle accident.
  • Certaines activités sont réglementées (horaires, interdictions…) : renseignez-vous au préalable.
  • Réservez votre place à l’avance si vous prévoyez de passer la nuit en refuge de montagne. Pensez à annuler en cas de changement.
  • Informez une personne de votre programme et de l’heure probable de votre retour ainsi que de votre itinéraire. Dans tous les cas, évitez de partir seul(e).
  • Assurez-vous que votre matériel répond aux normes de certification de l’activité pratiquée et vérifiez visuellement l’usure de votre matériel.

Avant de partir en montagne, n’hésitez pas à consulter le mémento prévention et/ou les autres outils de communication réalisés par le ministère chargé des sports et ses partenaires.

Votre équipement

Avant votre sortie en montagne, attachez une importance particulière à la sécurité de votre équipement et suivez ces quelques conseils afin d’être certain(e) de ne rien oublier !

Emportez avec vous :

  • De quoi vous alimenter et vous hydrater.
  • Des vêtements adaptés à l’activité choisie et à la météo qui peut changer rapidement : de quoi vous protéger du soleil (lunettes, casquette, crème solaire), du vent (coupe-vent), du froid (pull, pantalon, bonnet, gants) et de la pluie.
  • Veillez à ce que les enfants aient un équipement bien adapté à leur gabarit. Un enfant est toujours plus sensible qu’un adulte et ses signaux d’alerte peuvent arriver trop tardivement.
  • Un téléphone portable et les numéros d’urgence utiles (112).
  • Une carte détaillée du lieu et un GPS (ou une boussole et un altimètre). Ne comptez pas uniquement sur votre portable : le réseau n’est pas toujours disponible en zone montagneuse.
  • Un couteau, un sifflet et une lampe de poche ou frontale.  

Pour les randonnées (de tout type) :

  • Choisissez soigneusement votre matériel (vélo, canoë, harnais, etc.) en fonction de votre programme, en demandant conseil aux professionnels (moniteurs, loueurs…). Assurez-vous qu’il réponde aux normes de certification de l’activité pratiquée et vérifiez visuellement son usure.
  • Munissez-vous d’une trousse de premiers secours (pansements compressifs, bandes, sparadrap…), et d’une couverture de survie.
  • Pour les randonnées pédestres, équipez-vous avec de bonnes chaussures adaptées à votre itinéraire  : chaussures montantes pour les sentiers rocailleux et les dénivelés importants. Évitez les chaussures trop souples.
  • La moyenne montagne enneigée s’apparente à un terrain d’alpinisme, soyez équipé(e) en conséquence  : crampons, piolet, corde si besoin, afin de réduire votre risque de glissade sur les névés pentus.

Mémento

Télécharger ci-dessous le mémento prévention pour partir en montagne l’été en sécurité :

En français :

En anglais :

En espagnol :

Pendant une sortie

Une fois votre sortie en montagne bien préparée, respectez ces quelques conseils lors de la pratique de votre activité pour que la montagne reste un plaisir.

En cas de problème concernant l’état de votre itinéraire, n’hésitez pas à le signaler à travers le dispositif Suricate !

Les bons réflexes

- Ne vous surestimez pas, dosez vos efforts. - Sachez renoncer, faire demi-tour ou raccourcir votre sortie si vous êtes fatigué(e), si les conditions de pratique se dégradent ou si un membre n’est plus en mesure de suivre le rythme. - Restez toujours localisable : téléphone portable, réflecteur de type RECCO si vous partez en haute montagne, DVA, pelle et sonde si les conditions de la montagne le nécessitent etc... - Ne comptez pas uniquement sur votre portable : il n’est pas toujours possible de capter un réseau en zone montagneuse. - Portez particulièrement attention aux enfants. Ils ont tendance à se dépenser sans compter, à se déshydrater et à s’épuiser rapidement. Soyez également vigilant(e) avec les tout-petits lorsque vous les transportez sur le dos (risques de coups de soleil, déshydratation, refroidissement, etc...). - Gardez vos distances avec les troupeaux en alpages et les chiens de protection (Patou). Restez calme à leur égard. - En période de canicule, adaptez votre pratique à la température. Préférez les versants orientés au nord, nord-ouest et nord-est, montez en altitude, partez plus tôt et réduisez l’intensité de votre effort. Buvez davantage, rafraîchissez-vous régulièrement. En cas de survenue de céphalées, nausées, vertiges après un effort en période chaude, mettez-vous au frais, hydratez-vous, rafraîchissez-vous et demandez un avis médical aux secours (112). - Quelle que soit votre activité, respectez toujours les autres usagers de la montagne et les sites de pratique.

Signalez les problèmes rencontrés sur votre itinéraire

Le dispositif Suricate vous permet de signaler les problèmes que vous rencontrez lors de vos activités sportives et de loisirs de nature :

  1. une erreur de balisage,
  2. un panneau défectueux,
  3. un problème de pollution,
  4. un besoin de sécurisation,
  5. un conflit avec un propriétaire ou d’autres pratiquants.  

Remplissez un formulaire sur l’application Suricate, sports de nature, ou sur le site Suricate. Votre signalement sera traité par des fédérations sportives de nature, des Départements et des services de l’État en lien avec le Pôle ressources national des sports de nature du ministère chargé des sports. Vous serez tenu informé(e) des suites données à votre signalement.