Enjeux et mesures

Le Président de la République a choisi de faire du handicap une des priorités de son quinquennat, et, de ce fait, a engagé l’action de son Gouvernement, ainsi que celle de l’ensemble des administrations, dans la construction de réformes et de stratégies en faveur d’une société plus inclusive.


UNE POLITIQUE PLAÇANT LE PRATIQUANT AU COEUR DU DISPOSITIF

Dans le sport, l’inclusion sociale peut notamment se traduire, pour tout un chacun, par la possibilité d’accéder et de pratiquer l’activité physique et sportive de son choix et de l’appréhender au niveau de son choix (du sport amateur au sport de haut niveau).
Aussi, pour le ministère chargé des Sports, l’enjeu principal a tout naturellement été de créer, d’une part, les conditions qui permettront aux pratiquants en situation de handicap de compter de façon proportionnée parmi les trois millions de sportifs pratiquants supplémentaires d’ici 2024 et de permettre, d’autre part, aux sportifs de haut niveau des disciplines paralympiques de contribuer à l’objectif d’une équipe de France olympique et paralympique plus performante.
La stratégie nationale sport et handicaps a pour objectif de répondre à ces ambitions.

UNE STRATÉGIE NATIONALE CONCERTÉE

L’élaboration de la SNSH a été partenariale. Tous les acteurs du mouvement sportif et du handicap ont été associés à sa construction.
La réussite d’une telle stratégie nationale passe par sa bonne exécution et réside en grande partie par sa capacité à s’incarner et à être animée au plus près des territoires par la mobilisation de ressources humaines dédiées au développement du sport et handicaps.

ENJEUX PRINCIPAUX

  • Placer le pratiquant en situation de handicap au cœur de chacune des mesures qui y sont inscrites, qui prennent en compte tous les éléments qui composent l’écosystème du sport (offre de pratique, environnement social, accessibilité, formation, encadrement, transports…)
  • Permettre aux sportifs de haut niveau des disciplines paralympiques de contribuer à l’objectif d’une équipe de France olympique et paralympique plus performante
  • Créer les conditions qui permettront aux pratiquants en situation de handicap de compter de façon proportionnée parmi les 3 millions de sportifs pratiquants supplémentaires d’ici 2024.

- A télécharger :

Dernière mise à jour le 2 décembre 2020

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Amélie Oudéa-Castéra.
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact