Présélection Jeux de la Francophonie 2023 - Gabriel Joseph

Gabriel Tisseyre a remporté le concours des Francofolies de Montréal en 2016, avec le prix du prix public et du Jury.
Noel Tisseyre
© Crédits image - Laurent Durand

Être un artiste, c’est sortir de sa zone de confort, se confronter à l’inconnu pour faire naitre le début d’une réflexion, l’amorce d’une œuvre. Étant un enfant métis, descendant d’un grand père diplomate centre africain d’une part, et d’un grand père politicien français d’autre part, les mots ont toujours eu une grande importance.
Écrire, c’était une évidence. Dès 7 ans, alors que ma famille volait en éclat et que je grandissais en foyer, en famille d’accueil, j’écrivais. Je m’essayais au chant. Avec le soutient bienveillant d’une tante paternelle écrivaine et d’une tantine maternelle qui dansait à Broadway. Je comprenais l’importance de la culture. Plus tard, je fis la fierté de cette famille en remportant le concours des Francofolies de Montréal en 2016, avec le prix du prix public et du Jury. En 2019, je fus nommé Lauréat des rencontres d’Astaffort.

En 2021, je concourais en Finale de « The Artist » sur France 2. Comme je l’exprime dans ma chanson, je suis un Garçon Mosaïque, un assemblage de plusieurs parties. J’accompagne mes mots de mélodies et mes mélodies de rythmes pop, teintée de soul.

Gabriel Tisseyre