Vie-eux et alors ? Restez en mouvement pour préserver ses capacités physiques au quotidien

À l’occasion d’un déplacement commun avec Brigitte BOURGUIGNON, ministre déléguée chargée de l’Autonomie, pour valoriser le plan anti-chutes à destination des personnes âgées, Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, a présenté le Guide « Vie-eux et alors ? » ce lundi 21 février 2022 à Toulouse.

C’est un constat implacable, la population française vieillit, comme celle des pays de l’OCDE en général. Dans ce contexte, la pratique d’une activité physique constitue l’un des atouts majeurs pour prévenir la perte d’autonomie et favoriser un vieillissement en bonne santé. La pratique régulière d’une activité physique permet de retarder ou de ralentir certains processus délétères liés au vieillissement, notamment le risque de chute. Elle contribue également à la prévention des pathologies chroniques et à rompre l’isolement social en favorisant les rencontres.

Or, aujourd’hui, 1 senior sur 3 ne suit pas les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en matière d’activité physique et sportive (au moins 2h30 à 5h par semaine d’une activité d’intensité modérée). Plus de 80% des personnes âgées ont des comportements sédentaires élevés. La crise sanitaire n’a fait qu’accentuer ces phénomènes. Et les professionnels intervenants auprès des seniors dans les secteurs médical, paramédical et social ont également besoin d’être accompagnés dans ce domaine.

Afin de sensibiliser les personnes âgées et les aidants familiaux à l’importance et aux bénéfices d’une pratique régulière d’activité physique et sportive adaptée, le ministère chargé des Sports a créé le guide « Vie-eux et alors ? Conservez votre vitalité : restez en mouvement et préservez vos capacités physiques pour un mieux-être au quotidien ». À base de conseils, témoignages et exercices simples à mettre à œuvre, en autonomie, accompagné par un éducateur sportif, ou dans un club, ce document a vocation à permettre aux seniors de rester en mouvement et préserver ainsi leurs capacités physiques pour un mieux-être au quotidien.

Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, s’est engagée depuis sa nomination à faire reconnaître le sport comme un véritable outil thérapeutique, une arme contre la perte d’autonomie et plus généralement un pilier de la santé publique. La proposition de loi visant à démocratiser le sport en France prévoit d’ailleurs d’ouvrir le droit à la prescription médicale d’activité physique adaptée pour les personnes en perte d’autonomie. Le déploiement de 436 Maisons Sport-Santé, présentes sur l’ensemble des départements métropolitains et la quasi-totalité des territoires et collectivités d’Outre-mer, participe également à répondre aux besoins de ces publics prioritaires.

Le guide « Vie-eux et alors ? Conservez votre vitalité : restez en mouvement et préservez vos capacités physiques pour un mieux-être au quotidien », développé dans le cadre de la Stratégie Nationale Sport-Santé, est d’ores et déjà disponible sur le site www.sports.gouv.fr.

Télécharger le guide "Vie-eux et alors"

Dernière mise à jour le 21 février 2022

Tous les communiqués

S'inscrire aux alertes presse : Sports

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Amélie Oudéa-Castéra.
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact