L’emploi sportif et le sport santé au cœur des échanges à Bourges

9 octobre 2020

En déplacement à Bourges ce jeudi 8 octobre, la ministre déléguée en charge des Sports, Roxana MARACINEANU, a souhaité valoriser la mobilisation du Gouvernement en faveur de l’emploi sportif tout en réaffirmant sa priorité Sport Santé.

Au Creps de Bourges, ce jeudi 8 octobre, il était bien sûr question de pratique de haut niveau, notamment pour les cyclistes du pôle France de sport adapté ou encore les spécialistes du parabadminton avec lesquels la Roxana Maracineanu a longuement échangé lors de son arrivée dans le Cher. Mais au delà du soutien apporté aux sportifs fortement impactés par la crise, c’est aussi et surtout le plan de relance du sport et notamment la mobilisation du Gouvernement en faveur de l’emploi sportif que la ministre a tenu à mettre en avant lors de son déplacement à Bourges ce jeudi 8 octobre.

Aux 5000 emplois financés via l’Agence nationale du Sport en 2020, 4000 emplois supplémentaires bénéficiant directement aux clubs et associations seront en effet créés au cours de deux prochaines années grâce à des crédits publics et l’accompagnement individuel des 16-25 ans les plus en difficulté sera renforcé pour se former aux métiers du sport Une annonce qui a redonné une bouffé d’espoir aux stagiaires en formation STAPS présents au Creps et rencontrés par la ministre avant sa participation à une table ronde sur le thème de l’emploi et de l’accompagnement à la professionnalisation, des aides à l’emploi sportif. « Ces jeunes investis dans ces formations menant aux métiers du sport ont aujourd’hui de nouvelles perspectives, a souligné Roxana Maracineanu. Ils peuvent notamment rejoindre des associations qui vont pouvoir investir dans de nouveaux champs comme le sport-santé, le management du sport, l’insertion des personnes en difficulté ou encore l’éducation grâce à notre rapprochement avec l’éducation nationale. »

L’autre volet du déplacement était consacré au sport-santé, un axe prioritaire du ministère chargé des Sports. La ministre a assisté à une table ronde animée par le Comité Départemental Olympique et Sportif sur les initiatives menées en faveur du sport-santé dans le département. « Il est important de travailler sur l’accès au sport dans les territoires ruraux afin de permettre à la population, quel que soit son âge, de se mettre ou se remettre à une activité physique, a confirmé Roxana Maracineanu. Le Sport doit prouver son utilité dans la crise que nous traversons et il doit constituer une réponse adaptée en terme de prévention mais aussi dans un parcours de soin. »

Les Maisons Sport Santé participeront notamment sur le territoire à fédérer l’offre associative, réaliser les actes prescrits et développer des partenariats pour plus d’activités dans les établissements médicaux et médicaux sociaux (EHPAD). La mise en place de 500 maisons sport-santé à l’horizon 2022, sur tout le territoire français, avec une priorité donnée aux quartiers prioritaires de la politique de la ville est une des mesures phares du Plan National de Santé Publique (PNSP) et de la Stratégie Nationale de Sport Santé (SNSS). Un accompagnement financier spécifique de 3.7M€ est prévu pour soutenir la consolidation du réseau en 2021.

Le ministère en charge des sports s’appuie sur un réseau de services déconcentrés, pour être au plus proche des territoires et des usagers, et d’établissements publics nationaux, pour répondre aux enjeux d’accompagnement et d’expertise.
Découvrir notre réseau

Espace dédié à la presse. Inscrivez-vous aux alertes presse : Retrouvez tous les communiqués, les discours, les vidéos, les contacts et l’agenda de la Ministre, Roxana Maracineanu
Accéder à l’espace presse

Le groupement d’intérêt public « Agence nationale du Sport » repose sur plusieurs principes d’action : La haute performance et le développement des pratiques sportives

http://www.agencedusport.fr/

Restons en Contact